Des Nations Unies. la liste noire armée israélienne pour les crimes contre les enfants

PNN/ Bethléem

Une poussée est actuellement en cours d’ajout de l’armée israélienne à la liste noire du Conseil de l’ONU pour les enfants et les conflits armés.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés, Leila Zerrougui, de l’Arménie, a recommandé l’OIF être inclus en raison des 500 enfants palestiniens tués et 3 300 blessés lors de l’opération de protection Bord de l’été dernier.

Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, semble susceptible de résister à l’appel, Ynet, particulièrement à la lumière de la forte opposition d’Israël, et les menaces telles un mouvement pouvait mettre fin totalement les relations entre Israël et l’ONU.Cependant, la pression palestinienne regorge non seulement de l’Autorité palestinienne, mais aussi ses supporters et groupes de droits humains. Selon Yediot, des fonctionnaires du Secrétariat des Nations Unies soutiennent également les Palestiniens et ont exhorté Ban de ne pas céder aux menaces d’Israël.

Un allié Israël probable est peut compter sur les États-Unis. Discuter de la question avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, mercredi soir, le sénateur américain Lindsey Graham a averti que la poursuite des mauvais traitements d’Israël se traduirait par un “push-back violente» contre l’ONU, Arts Sheva dit.

Graham a menacé de couper tout financement américain aux Nations Unies, devrait-il continuer à fonctionner d’une manière qui “marginalise” Israël.

La réponse d’Israël, quant à lui, était justement en colère, les responsables du ministère des Affaires étrangères condamnant le biais de l’ONU contre l’Etat juif.