Les responsables du Hamas: extension de la trêve avec Israël dans les cartes

PNN / Ramallah

Les responsables du Hamas attendent qu’il sera bientôt possible de prolonger la trêve avec Israël pour une période de 5 ans suivant sa proposition énoncée par le Qatar qui comprend un assouplissement du blocus israélien sur la bande de Gaza et la création d’un port de mer flottant au large de la côte.

Le chef du Hamas Khalil al-Haya a déclaré: “Les négociations sur une trêve dépendent de l’opinion publique.”

Sources de nouvelles locales avaient dit que la proposition du Hamas a présenté une offre de trêve avec Israël en échange d’un port et d’un aéroport et de la paix étendant au moins 5 ans via la médiation diplomatique occidentale.

Envoyé de l’ONU au Moyen-Orient, Robert Serry a visité Consul suisse Paul Greening dans la bande de Gaza plus d’une fois, et les deux fonctionnaires ont rencontré un certain nombre de dirigeants du Hamas tels que vice-président du Bureau politique Mousa Abu Marzouq, Basem Na’im et Ghazi Hamed.

Les médias israéliens cités ce qu’ils appelaient «documents» comme une confirmation que l’offre du Hamas propose une trêve durable entre 3 et 5 ans sur la base de la médiation diplomatique occidentale.

Hébreu site de nouvelles Walla a déclaré que les «communiqués et documents du Hamas concernant la proposition de trêve ont été livrées à Israël par les diplomates occidentaux».

Le site de nouvelles a ajouté que le Hamas a été fondé dans la bande de Gaza et «vivent dans des conditions plus difficiles que jamais».

Walla a indiqué que le Hamas avait également proposé une trêve durable jusqu’à 15 ans, mais avait annulé cette proposition et la place tendu la main à des diplomates occidentaux pour leur approbation sur une trêve de 5 ans. La trêve comprend l’arrêt de toutes les opérations militaires au-dessus et sous terre en échange d’un engagement israélien à respecter le cessez le feu, ainsi que d’un assouplissement du blocus sur Gaza, permettant l’importation et l’exportation des marchandises, la création d’un port de mer et la réhabilitation de l’aéroport international Yasser Arafat situé entre Rafah et Dahaniya près de la frontière égyptienne.

Selon le site de nouvelles israélienne, Moyen-Orient l’envoyé du Quartet Tony Blair a présenté un document en anglais au Hamas, par l’intermédiaire de l’homme Groupe de travail à Gaza, qui garantit la création d’un Etat palestinien sur les frontières de 1967 avec Jérusalem comme capitale et le droit de retourner.