En images: des milliers de fidèles se rendent à la mosquée Al-Aqsa.

Des dizaines de milliers de Palestiniens de villes de Cisjordanie se sont rendus à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem afin d’effectuer les premières prières du vendredi du Ramadan.

Israël a autorisé les hommes palestiniens âgés de 40 ans ou plus pour entrer dans l’enceinte de la mosquée sans permis, alors que les femmes ont été autorisés dans sans une spécification d’âge.

Des milliers de fidèles sont venus par le biais checkpoint de Qalandia, au nord de Jérusalem, et le poste de contrôle de Bethléem près de la tombe de Rachel ‘. Israël a annoncé 550 bus pour le transport des adorateurs des points de contrôle à Al-Aqsa, le vendredi, mais ils ne fonctionnent pas en raison de permettre des complications de la part des forces d’occupation israéliennes (FOI).

IOF procédures aux points de contrôle serré autour de la ville de Jérusalem et déployé des milliers de soldats dans les rues de Jérusalem et dans la vieille ville, à restreindre les mouvements des jeunes hommes et les empêchant d’atteindre la mosquée.

Un quart de million de fidèles sont attendus à la prière du vendredi à la mosquée Al-Aqsa, composé de résidents de la Cisjordanie, 1948 terres et Jérusalem.

Plus de 400 citoyens de la bande de Gaza ont réussi à gagner permis d’assister à la première prière du vendredi du mois sacré du Ramadan, traversant le checkpoint de Beit Hanoun “Erez” dans le nord de Gaza.

La police israélienne a annoncé jeudi soir son intention de déployer des milliers de ses dirigeants ainsi que les forces spéciales à Jérusalem-Est à partir de vendredi matin afin de «sécuriser les prières du vendredi».

Dans un communiqué, la police dit que les hommes palestiniens âgés de plus de 40 seraient autorisés à assister aux prières et qu’il n’y aurait pas de telles restrictions sur l’entrée des fidèles de sexe féminin.