Palestiniens ont déchiré permis israélien: “Je ne suis pas besoin de votre permission d’entrer dans mon pays”

PNN / Bethléem

Suite à l’opérateur écrasante à Jérusalem dimanche où un adolescent palestinien a été abattu après avoir poignardé garde-frontière israélien, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a annulé les autorisations d’entrer «Israël» pour les habitants du village de Si’ir près d’Hébron et à 500 autres.

Un certain nombre de jeunes palestiniens en réponse sont arrachant leurs autorisations, certains d’entre eux qui l’a reçu pour la première fois dans leur vie, élever le slogan “la Palestine est plus précieux que un permis israélien», et le boycott des autorités israéliennes.

Des milliers de Palestiniens ont reçu des autorisations d’entrer à Jérusalem, après que les autorités israéliennes assouplies les procédures pour l’obtenir pour le mois de Ramadan, et permis aux hommes de plus de 40 pour aller à Jérusalem sans elle.

Autorités israéliennes chaque année de faciliter le processus d’obtention de permis pour les Palestiniens à relancer l’économie israélienne, en exploitant des milliers de Palestiniens qui rêvent d’aller à la capitale occupée du Palestine.

Les activistes ont lancé une campagne sur Facebook appelé “déchirez votre permis» comme un acte de désobéissance civile en disant qu’ils “ne pas besoin d’autorisation israélienne d’entrer dans leur propre terre occupée.”

La réaction ainsi venu après que les Palestiniens sur Facebook condamné l’opérateur à Jérusalem, car ils déduits autorités israéliennes à annuler leurs permis et à démolir l’occasion d’aller à Jérusalem, en disant que “le sang du martyr est plus cher.

11535917_1098168790225540_7875817310593812835_n-225x300