Nation Unies: Israël abandonné 132 Palestiniens au cours de la semaine

PNN/ Bethléem

Le Bureau des Nations Unies de surveillance de la coordination des affaires humanitaires constate une augmentation du rythme de la démolition par Israël de maisons palestiniennes en Cisjordanie occupée.

Le bureau a déclaré dans un rapport publié samedi que les autorités d’occupation ont démoli la semaine dernière 35 structures palestiniennes, dont six bâtiments financés par les bailleurs de fonds et 16 bâtiments résidentiels en Cisjordanie sous le prétexte de l’absence de permis de construire israéliens, ce qui a entraîné le déplacement de 92 Palestiniens, y compris 55 enfants, et endommagé 81 autres Palestiniens.

Il a ajouté que, parmi le total des déplacés abandonnés, 78 Palestiniens, dont 49 enfants, font partie des communautés de Bédouins “AL-Za’im”, de Khan Al-Ahmar Abu Falah, Bear renversé, et la vallée de Snisl 17 en Août, le plus grand nombre de personnes déplacées dans l’Ouest en une seule journée depuis octobre 2012.

Il a souligné qu’il considérait les quatre rassemblements d’entre 46 localités bédouines sont situées dans la zone C de la centrale de l’Ouest sont menacés de l’éloignement forcé sous le régime mis en avant par l’occupation autorités avaient l’intention d’expulser la population à l’un des trois dédiées aux zones de réinstallation.

Il a souligné que 14 Palestiniens ont été déplacés dans le dernier rallye Jiftlik Abu Agag (Jericho) dans la vallée du Jourdain, le 11 Août, qui est la 15e fois que la population de l’Jiftlik Abu Ajaj est exposé à des démolitions depuis 2 014.

Il a dit que les colons israéliens ont mené trois attaques ont fait des victimes parmi les Palestiniens ou d’endommager leurs biens ».

Il a expliqué que ces incidents impliquaient des agressions physiques sur deux Palestiniens, un vieux (16 ans) et les autres (18 ans) dans le village d’Azzun ‘Atma (Qalqiliya) et en ont blessé un autre Palestinien à l’âge de 31 ans, après avoir été attaqué physiquement dans le règlement de “Pisgat Ze’ev” situé dans la province de Jérusalem “.

Il a noté que l’incident de l’incendie criminel dans la piscine Ein Samia (Ramallah), qui a conduit à des dommages dans une tente résidentiel, en plus (non couvert en nombre) a blessé un enfant palestinien à l’âge de 10 ans après avoir été renversé par un véhicule israélien près Yatma (Naplouse).