MADA: 311 violations des médias de Janvier jusqu’à la fin de Août

PNN/ Bethléem

A l’occasion de le jour international de solidarité avec les journalistes palestiniens )26 Septembre(, le Centre palestinien pour le développement et la liberté des médias MADA a accueilli les les journalistes qui travaillent indépendamment les violations et les obstacles auxquels ils sont confrontés.

Le directeur général monsieur Mousa Rimawi a dit que violations contre les journalistes et les médias se sont multipliées: où MADA surveillé 311 violations dans la période de Janvier jusqu’à la fin de Août. Ce nombre est un mauvais signe concernant l’état de la liberté des médias; qui a vu le pire et les violations les plus sanglantes l’an dernier; où 465 violations ont été surveillés, y compris le meurtre de 17 journalistes à Gaza lors de l’agression israélienne sur la bande de Gaza l’été dernier.

M. Rimawi a dit que MADA a lancé une campagne ce mois-ci sous le slogan “Stop attaques contre les journalistes”, y compris les messages en ligne et des spots radio. Cette campagne fait pression pour arrêter les assaillants et jette la lumière sur la dangerosité des violations, et elle est soutenue par le Open Society Foundations (OSF).

Il a ajouté: “Même si les violations israéliennes sont les plus dangereux, mais il était manifeste que les violations palestiniennes sont en hausse et la censure sur les médias sociaux est continue; où les journalistes et les blogueurs sont agressés et arrêtés pour leurs écrits sur les médias sociaux “.

MADA a exigé une solidarité réelle avec la journaliste palestinienne d’arrêter les attaques contre eux, afin qu’ils puissent faire leur travail en toute sécurité et librement.