La colère des Palestiniens après la mort de ‏un écolier de 13 ans, par les FOI ||VIDÉO

PNN/ Bethléem

Des émeutes ont éclaté dans la rue principale de Bethléem pour protester contre le meurtre d’un étudiant à l’âge de 13 ans, Abdul Rahman Obidallah par des snipers israéliens dans le camp de réfugiés d’Aida.

Des centaines de manifestants en colère ont scandé “Allahu Akbar”, le cri traditionnel contre l’injustice, et ont bloqué la route à la Tombe de Rachel après sniper garçon, qui était une longueur d’environ 5 ont été tués par des snipers israéliens tout en portant des uniformes scolaires

Comme la démonstration est arrivé près du point de contrôle 300 de l’armée israélienne annexé à la paroi nord de Bethléem, les FOI ont immédiatement tiré des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes pour le réprimer. Toutefois, des affrontements intenses se poursuivent à l’intérieur du camp.

Contexte: À environ 13h45 aujourd’hui, Abdul-Rahman Obeidallah (13) a été touché à la poitrine par des balles réelles, selon des témoins.

Les photographies de la scène montrent lui étant emporté par la violence portait encore son école

Il a été abattu au cours d’une deuxième journée de violences dans le camp de réfugiés d’Aida, à Bethléem en Cisjordanie.

Un autre écolier aurait été tiré dans la tête. Encore être identifié, il est actuellement l’objet d’une chirurgie d’urgence à l’hôpital géré par le gouvernement à Beit Jala, à environ 1 km.

Le couple a été transporté à l’hôpital autour de 13h45, mais Abdul-Rahman a été déclaré mort peu après.

Un témoin, qui a accompagné la victime à l’hôpital, a déclaré peu de temps avant que les nouvelles de la mort du garçon a été connu: «Je revenais chez moi dans le camp quand il est arrivé. Ils ont été frappés par des balles réelles, des balles réelles.