Journaliste Palestinien Mohammed al-Qiq entre dans le coma

PNN/ Bethléem

Le journaliste Palestinien Mohammad al-Qiq est tombé dans le coma après il entrait son 48ème jour de grève de la faimm , sources de famille révélés.

Selon Le Centre Palestinien D’Information, la femme de al-Qiq a déclaré que son mari est entré dans une phase très critique de sa grève de la faim qui a débuté le 24 novembre 2015.

Le Centre Médical Emek, l’hôpital à Afula où il est hospitalisé, a commencé à prendre des échantillons de sang forcées de son corps comme un prélude à le nourrir de force, sa femme a cité son avocat comme disant.

Sur les quarante-six jours après il a commencé son grève de la faim, al-Qiq a perdu la capacité de parler ou de marcher, et a commencé à vomir et uriner du sang.

Selon son avocat, Ashraf Abu Snena, al-Qiq peut à peine communiquer en utilisant des signaux.

Ses deux jambes et un bras sont menottés à son lit en tout temps et il avait déjà perdu 22 kilos.

Al-Qiq a été arrêté le 21 Novembre, 2015, lorsque des soldats israéliens ont fait sauter la porte d’entrée de sa maison et l’ont emmené pour interrogatoire à Kishon (Jalame) le centre de détention d’Israël.