Les forces israéliennes démolissent une maison dans laquelle se trouvait un Palestinien

PNN/ Hébron/

Ce mercredi, à l’aube, les forces d’occupation israéliennes ont détruit une maison dans le village de Surif, au Nord d’Hébron, tuant l’habitant palestinien de cette maison qui se trouvait à l’intérieur lors de la démolition. Des confrontations intenses ont eu lieu sur place pendant plusieurs heures.

L’armée israélienne affirme que l’homme qui a été tué était un combattant de la résistance palestinienne appelé Mohammed Al-Faqih, dont le corps a ensuite été extrait des ruines de sa maison.

Les témoins disent que Mohammed était  le responsable des tirs ayant eu lieu plus tôt ce mois-ci, près de la colonie illégale d’Otniel. Un rabbin avait été tué et trois autres avaient été blessés.

Les habitants de Surif rapportent qu’au moins six locaux ont été blessés par balles réelles et cinq autres par des balles en caoutchouc lors des confrontations, alors que les soldats empêchaient les équipes médicales du Croissant-Rouge Palestinien d’atteindre le lieu du conflit.

Selon le PIC, des sources israéliennes ont indiqué que trois jeunes personnes ont été détenues car suspectées d’avoir pris part aux confrontations. Un jeune homme a légèrement été blessé et amené à l’hôpital.

Photo71

Photo72

Photo73

Photo74

Durant la nuit de Lundi à Mardi les forces israéliennes ont démoli 11 maisons dans le village de Qalandiya, dans le Nord de Jérusalem, sous prétexte que celles-ci se trouvaient près du mur de la ségrégation.

Le même jour, des soldats israéliens ont tiré sur une jeune fille de 18 ans au checkpoint de Qalandiya, affirmant qu’elle avait tenté de poignarder l’un d’entre eux.