Jérusalem : un Palestinien contraint de détruire sa propre maison

PNN/ Jérusalem

Dimanche, l’autorité d’occupation israélienne (IOA) a forcé un habitant de Jérusalem à démolir sa maison de ses propres mains à al-Thawri, dans le quartier de Silwan, au Sud de la mosquée al-Aqsa.

Le propriétaire, Walid Shuwaiki, rapporte qu’il a été forcé de détruire sa propre maison pour ne pas être contraint de payer les dépenses liées à la démolition. Celles-ci dépassaient les 100 000 shekels (équivalent de 23 500 euros).

Shuwaiki dit que la municipalité israélienne lui avait déjà fait parvenir une notice de démolition pour sa maison de quarante mètres carrés, qui avait été construite sans permis il y a deux ans. Il a ensuite affirmé que l’IOA l’a mis dans une situation difficile lorsqu’ils l’ont forcé à détruire sa maison de ses propres mains, mais que « cela valait mieux que de remplir les coffres des forces occupantes pour voir sa famille se faire déplacée. »

Il a ensuite dit que cette mesure prise par Israël avait disséminé sa famille et que lui et sa femme enceinte avaient été séparés car contraints de vivre chez des proches en attendant de trouver un endroit dans lequel vivre.

Depuis le début de l’année 2016, l’IOA a démoli plus de 85 maisons appartenant à des Palestiniens ainsi que des structures commerciales, et a émis des notices pour la démolition de 20 000 logements dans Jérusalem occupée.

Alors que la population palestinienne dans la ville sainte a quadruplé depuis 1967, les autorités municipales israéliennes ont uniquement octroyé neuf pourcent de la terre de Jérusalem-Est pour la construction de logements par des Palestiniens. Cependant, bien que cet espace leur soit réservé, les permis sont rarement accordés. Il y ainsi d’autres cas de logements construits sans permis qu’Israël ordonnera de démolir. Des dizaines de milliers de Palestiniens résidant à Jérusalem  vivent maintenant avec la peur constante d’avoir  leur maison démolie par l’IOA, faisant partie de la politique de nettoyage ethnique d’Israël qui a été mis en place dans la ville depuis le début de son occupation.