Le PNUD rejette les accusations d’Israël contre l’employé Barsh

PNN/ Jérusalem/

Le PNUD a nié les affirmations du Shin Bet prétendant que l’ingénieur du Programme de Développement Wahid al-Barsh aurait alloué des ressources au Hamas à Gaza. Dimanche, le journal Haaretz a cité l’Envoyé Spécial du PNUD Roberto Valent déclarant que les décombres déplacées avaient été testées et que les matériaux avaient été transférés à l’endroit convenu.

Les autorités israéliennes avaient annoncé l’arrestation de Wahid Abd Allah Barsh, 38 ans, un ingénieur travaillant pour le Programme des Nations Unies pour le Développement, affirmant que, aidé par un membre haut-placé du Hamas, il aurait transféré au Hamas 300 tonnes de décombres laissées après l’agression israélienne dans la Bande de Gaza en 2014.

Il a été affirmé que les matériaux avaient été transférés pour la construction d’un port de pêche. Barsh a aussi été accusé de donner la priorité aux travaux de reconstruction dans les lieux où les membres du Hamas résident.

Valent a précisé que Barsh n’avait ni les pouvoirs administratifs ni la capacité de déterminer la destination pour le transfert des décombres. Valent a souligné que leur employé avait exécuté les instructions fournies par l’agence onusienne en coordination et coopération avec le Gouvernement d’Unité palestinien.