Cabinet du Premier Ministre palestinien: Israël veut couper la Cisjordanie en deux

PNN/ Ramallah/

Le Premier Ministre palestinien Rami Hamdallah a condamné lundi le plan d’Israël de s’approprier la terre palestinienne afin d’établir une nouvelle colonie en Cisjordanie.

« La mesure prise par Israël afin de construire une nouvelle colonie et une route de contournement à côté de Bethléem est une étape supplémentaire dans le but de couper la Cisjordanie en deux, et d’annexer la Zone C » dit Hamdallah. « Les autorités israéliennes font de leur mieux afin de détruire le caractère historique de Bethléem » ajoute-il.

Israël tente de saisir la terre palestinienne à côté de la colonie illégale d’Efrat afin de construire une route réservée aux colons, connectant Efrat à une colonie nouvellement planifiée appelée Givat Eitam. La nouvelle colonie sera située à l’Est du mur de séparation et 2 500 logements s’y trouveront, selon le Ministère israélien de la Construction et du Logement.

La construction de la colonie complèterait l’encerclement de Bethléem, rendant tout développement de la ville impossible. Actuellement, Bethléem est encerclée par des colonies et des routes de contournement sur trois côtés.

« La construction de la colonie et de la route réservée aux colons couperait pratiquement Bethléem du reste du Sud de la Cisjordanie » dit Jamal Dajani, Directeur des Communications Stratégiques & Media au sein du Cabinet du Premier Ministre. « La communauté internationale a l’obligation de mettre fin à l’annexion illégale et continue de la terre palestinienne par Israël, avant qu’il ne reste plus rien de la Palestine. »

Les colonies israéliennes contrôlent plus de 42% du territoire de la Cisjordanie à travers « les conseils régionaux », y compris les réserves foncières, les installations agricoles et industrielles, les routes réservées aux colons, et autres infrastructures. En 2009, le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu s’était engagé à ne pas construire de nouvelles colonies après les critiques acerbes de la communauté internationale. Cependant, cette promesse n’a pas empêché le gouvernement de s’approprier continuellement des terres palestiniennes pourtant privées et d’approuver les plans pour de nouvelles colonies.

La colonie nouvellement planifiée Givat Eitam (aussi appelée “E2”). Source: Peace Now.