Au mépris de la loi internationale, Israël autorise la construction de 2 086 logements

Bethlehem/PNN/

le ministre israélien de la Construction, Yoav Galant, a approuvé jeudi soir des projets de construction de 2 086 habitations illégales sur les terres palestiniennes occupées.

Selon la 2e chaîne israélienne, la motion a reçu l’approbation du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et du ministre de la Défense Avigdor Lieberman.

Cette approbation survient quelques jours après que le gouvernement d’occupation a approuvé la construction de plus de 6 000 unités de peuplement.

Depuis l’assermentation de Trump, le gouvernement d’occupation israélien a annoncé son feu vert pour la construction d’au moins 8 000 logements, principalement en Cisjordanie occupée.

En attendant, l’administration de Trump a déclaré jeudi que la construction de nouvelles colonies par Israël ou l’expansion de celles existantes dans les territoires occupés pourrait ne pas être utile pour parvenir à la paix avec les Palestiniens, adoptant un ton plus mesuré que ses précédentes annonces pro-israéliennes.

“Même si nous ne croyons pas que l’existence de colonies constitue un obstacle à la paix, la construction de nouveaux établissements ou l’expansion des colonies existantes au-delà de leurs frontières actuelles pourraient ne pas être utiles pour atteindre cet objectif”, a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.

Le président Donald Trump, selon la déclaration de la Maison Blanche, “n’a pas pris de position officielle sur les activités coloniales.”

Le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, a également exprimé ses inquiétudes concernant les dernières annonces du gouvernement israélien visant à faire avancer plus de 5 000 unités de peuplement en Cisjordanie occupée.

« Nous mettons de nouveau en garde contre toute action unilatérale qui peut constituer un obstacle à la solution des deux États et appelons les deux parties à reprendre des négociations significatives sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et conformément au droit international», a déclaré Dujarric.

Federica Mogherini, Haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a également mis en garde contre les répercussions de la décision d’Israël d’étendre la colonisation illégale.

En décembre dernier, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté une résolution appelant Israël à cesser immédiatement l’expansion des colonies illégales. 14 Etats ont voté en faveur alors que les États-Unis se sont abstenus de voter, une première depuis 1979.

En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/29446
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information