Mort d’un détenu gazaoui dans une prison israélienne

Ramallah /PNN/
L’Autorité des Affaires des Prisonniers et anciens prisonniers a annoncé, la mort du prisonnier Saadi Gharabli de la bande de Gaza, dans le centre de détention Eshel, en raison de la politique de négligence médicale menée par l’administration des prisons d’occupation contre les prisonniers malades.

Le martyr Al-Gharably, âgé de 75 ans, originaire du quartier Shujaiya de la ville de Gaza, est l’un des plus anciens prisonniers palestiniens, ayant passé 26 ans dans les prisons d’occupation, et était condamné à la réclusion à perpétuité.

Selon la famille Al-Gharably, à qui il était interdit de lui rendre visite, elle a lancé des appels répétés à la prison d’Eshel pour lui sauver la vie après que son cancer de la prostate soit devenu une menace pour sa vie.

Al-Gharabli a été arrêté en 1994 et il a été placé en isolement cellulaire de 1994 à 2006. Par la suite, il a commencé à souffrir de maladies chroniques, notamment le diabète, la pression, problèmes de l’ouïe et la vision, et il a récemment été diagnostiqué d’un cancer de la prostate.

L’autorité des prisons d’occupation a refusé de transférer le prisonnier pour qu’il soit soigné à la clinique de la prison de Ramla et l’a intentionnellement laissé sans traitement. Cela a aggravé son état de santé au cours des dernières semaines.

Avec le martyre du prisonnier Gharably, le nombre de morts du mouvement captif depuis 1967 s’élève à 223, en plus des centaines de prisonniers qui sont décédés après leur libération, en raison de maladies qu’ils ont contractées en prison, tandis que 68 prisonniers ont été tués par l’occupation en raison de la politique de négligence médicale délibérée.

Donate our fundraising campaign, If you want to continue to read our work and help us produce more news and reports from Palestine