Les autorités d’occupation craignent des mandats d’arrestation de la CPI

Bethléem/PNN/

Le journal hébreu Yadiot Aharanot a rapporté dans son numéro de ce mardi qu’il est probable que la Cour Pénale Internationale (CPI) prenne prochainement une décision d’enquêter sur des possibles crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par Israël.

Début mai, la procureure générale de la CPI, Fatou Bom Bensouda, a déclaré que le tribunal possède la compétence d’enquêter sur les éventuels crimes de guerre perpétués dans les territoires palestiniens occupés, mais la décision finale n’a pas été encore prise.
Le journal hébreu a estimé que cette décision ne tardera pas au-delà de cette semaine et qu’Israël en sera informé avant deux jours.

Le journal qui a indiqué que la décision sera prise soit ce vendredi ou au début de la semaine prochaine, a toutefois repris que le tribunal ajournera cette décision après les élections présidentielles américaines attendues pour le mois de novembre prochain et ce pour voir si Donald Trump sera réélu pour un deuxième mandat ou non.
Rappelons qu’en juin dernier, le président américain a signé un décret présidentiel annonçant des sanctions économiques à l’encontre des magistrats et responsables de la CPI. Ces derniers avaient lancé une enquête sur de possibles crimes de guerre commis par les Etats-Unis ou ses alliés en Afghanistan.

Faites don de notre campagne de financement, Si vous souhaitez continuer à lire notre travail et nous aider à produire plus de nouvelles et de rapports de Palestine